Fuji

Emblème mythique du Japon, je me devais de prendre le mont Fuji en photo. Voyageant sans plan et sans itinéraire, c'est donc plutôt par hasard que je me suis retrouvé devant cette magnifique vue.

C'était mon avant-dernière journée avec ma passe de train JR, me permettant d'aller à peu près partout au Japon. Partant donc de Nagano le matin direction Tokyo, je constate en chemin que le ciel est exempt de pluie pour la première fois depuis deux semaines. À la station de train de Tokyo, je fais une petite recherche sur le meilleur endroit pour prendre une photo de la célèbre montagne. La pagode me plait.

Trois heures et demie, et trois trains plus tard, je me retrouve à grimper au flanc de cette montagne. Malheureusement, entretemps le temps s'est de nouveau assombri (comprendre, il pleut à verse).

Superbe vue de Fuji...!

Superbe vue de Fuji...!

J'explore les environs et prends quelques photos ici et là, sans être trop confiant. Mais à mesure que les heures passent, le vent souffle les nuages peu à peu... et semble apporter son lot de photographes avec lui!

À cause de mon exploration, j'ai perdu ma place stratégique! C'est alors que le tonnerre retentit à nouveau, et que l'improbable se produit : tous les Japonais quittent sur-le-champs, me laissant un merveilleux spot à côté de deux photographes professionnels, l'un Italien et l'autre Allemand.

Michele et Michael (incroyable mais vrai) m'indiquent qu'ils tente d'avoir ce shot de Fuji depuis trois semaines. Malheureusement pour eux, les fleurs des cerisiers semblaient ne jamais vouloir se montrer, en plus de la pluie qui était omniprésente. Ils me demandent alors depuis combien de temps je m'essaie. Mi-fier, mi-honteux, je réponds que j'ai découvert par hasard l'endroit seulement quelques heures  auparavant. Michele me dit alors en italien une phrase que je traduis librement.

Tu as les gosses bénites.
— Michele Falzone, avril 2015
Michele, Michael et moi-même.

Michele, Michael et moi-même.

Conclusion de cette décision de dernière minute : une photo dont je suis plutôt fier, deux nouveaux amis, et une belle aventure.

Parfois, le hasard fait bien les choses.

P.-S. Je vous invite à découvrir le travail de ces photographes de voyage, qui en vaut définitivement la peine!

Michele Falzone

Michael Abid Photography