Une tente grise à travers l'Europe

Depuis mon départ, la majorité de mes nuits se passent dans ma tente. Ce n'est pas toujours parfait, mais avec un peu de chance et de guts, j'aurai dormi dans plusieurs endroits mémorables. Voici quelques-uns des plus beaux et des plus étranges endroits où j'aurai posé ma photogénique tente.

À l'ombre des églises

En Angleterre et en France, il semble que chaque commune, aussi petite soit-elle, possède son église. Cette dernière est souvent à l'abandon, ou utilisée une fois ou deux par mois. En m'assurant avec l'horaire de ne pas tomber sur une de ces dates d'utilisation, les chances sont que j'aurai un sommeil divin !

Angleterre, ma tente est cachée derrière!

Angleterre, ma tente est cachée derrière!

Picardie, France.

Picardie, France.

Dans la forêt

Les forêts ne sont généralement pas idéales. Le sol est le plus souvent inégal, avec des branches, des racines ou des roches pouvant en plus endommager le dessous de ma tente. Quelquefois cependant, j'ai trouvé des petits coins mémorables. Comme la forêt des Vosges en France, qui m'a pris deux jours à traverser, et où les chemins sont fermés à la circulation durant le soir et la nuit. C'était le coin le plus isolé où j'ai dormi.

Vosges, France.

Vosges, France.

À Sagans en Suisse, le 24 avril en soirée.

À Sagans en Suisse, le 24 avril en soirée.

Et le lendemain matin!

Et le lendemain matin!

Dans les champs

La plupart du temps en France, c'est dans des champs que je me suis retrouvé. Avec le sol le plus souvent plat, il suffit de trouver un arbre ou une petite dénivellation pour se cacher des regards de la circulation ou du propriétaire. Dans la première photo, le chemin se trouve juste en haut de la petite côte derrière la tente. Dans la seconde photo, la piste cyclable est à quelques dizaines de mètres à droite du gros arbre.

Ferme en Alsace.

Ferme en Alsace.

Champs au sud de Strasbourg.

Champs au sud de Strasbourg.

Mais peu importe où je m'installe, je tente de ne pas me faire voir, comme dans cette vidéo, où j'entendais des bruits de tracteur et que j'essayais de voir dans quelle direction il allait. Car tout n'est parfois que question de perspective, et la civilisation est plus proche qu'on pense. Dans la photo plus bas, bien que j'étais protégé par quelques arbres, une route très passante se trouvait à une vingtaine de mètres, avec en prime l'équivalent d'un Rona autrichien de l'autre côté!

Dans des paysages grandioses

Parfois, mon seul critère est le paysage et la photo que je pourrai en tirer, au détriment d'avoir ma tente sur une surface plate ! Mais on dirait que les plus beaux paysages sont aussi ceux qui m'ont le plus causer de problèmes. Nous nous rappellerons que j'ai été malade dans le premier, et que la police est venue me visiter dans le second.

Suisse, entre Bâle et Zurich.

Suisse, entre Bâle et Zurich.

Söll, en Autriche.

Söll, en Autriche.

Avec un peu de protection

Finalement, que ce soit pour me protéger des éléments ou de la vue, je me sers parfois d'élément architecturaux présents. D'innombrables édifices sont à l'abandon en Bosnie, ou tout simplement pas terminé de construire. Je me suis installé au premier étage d'une telle maison. J'ai aussi pu dormir protégé d'une pluie diluvienne dans une cabane de luxe pour enfants en Suisse!