Chaleureux Taïwan

Mes jambes vacillent encore un peu du cargo. Qu'à cela ne tienne, j'ai le tour de cette merveilleuse île à faire !

Ces voyageurs rencontrés au hasard de la route ne m'avaient pas menti : Taïwan est un paradis cycliste. L'asphalte est de la vraie soie et les pistes cyclables sont abondantes et bien indiquées. Après une semaine de pause, ça fait du bien d'être de retour en selle. De Kaohsiung, où mon porte-conteneurs m'a débarqué, je m'élance ainsi vers la pointe sud de l'île.

 La vitesse à laquelle j'ai l'impression de rouler après une semaine oisive sur le cargo.

La vitesse à laquelle j'ai l'impression de rouler après une semaine oisive sur le cargo.

 À nouveau en territoire bouddhiste.

À nouveau en territoire bouddhiste.

 Taïwan en Asie de l'Est.

Taïwan en Asie de l'Est.

 Un premier 350 km sur la belle île asiatique.

Un premier 350 km sur la belle île asiatique.

Ça monte

Taïwan est sans contredit un pays de montagnes. Sur la petite île deux fois moins étendue que le Nouveau-Brunswick, on compte presque 300 pics surplombant les 3000 mètres d'altitude. Toutes ces montagnes se ramassent au milieu, surtout vers le nord, alors qu'un chemin serpente presque toute la côte. Au sud de l'île, les montagnes deviennent collines et la route se fraie un chemin à travers quelques-unes d'entre elles. 

18-07-24---Pont-Donghe-(Taiwan).jpg
18-07-22---Montagnes-Mudan-(Taiwan).jpg

J'y traverse rapidement de la côte ouest à la côte est en grimpant de 600 ou 700 mètres. Une bonne première mise en jambe ! Ça faisait longtemps que je n'avais pas poussé mon barda vers les cimes. Je m'arrête manger dans un boui-boui de bord de route. La dame me pointe son menu affiché sur le mur. Tout n'est écrit qu'en chinois. Je pars à rire et la dame comprend qu'elle devra m'improviser quelque chose. On ne parle peut-être pas la même langue mais on s'est compris. Je ne serai pas déçu de son plat de nouilles.

 Chemin secondaire à travers l'épaisse forêt du sud de Taïwan.

Chemin secondaire à travers l'épaisse forêt du sud de Taïwan.

Un pays en marche

Partout le long de la côte et dans les montagnes, je croise des Taïwanais qui marchent ou font du vélo sur de longues sections de leur île ou même tout autour de celle-ci. Je parle à des voyageurs solo, des duos, et même plusieurs groupes d'écoliers. Ces jeunes adolescents sont visiblement dans des tours organisés par leurs écoles puisqu'ils ont tous le même vélo, agrémenté des mêmes sacoches de voyage.

Et ces Taïwanais sont si gentils ! Avec un aussi beau paysage et une population si accueillante, je ne peux m'expliquer pourquoi le pays n'est pas une destination touristique plus prisée. Presque chaque sportif rencontré me répète plusieurs fois « It was so nice to meet you ! » au moment où l'on repart chacun de notre côté.

 Tiffany, dans sa randonnée du tiers de l'île.

Tiffany, dans sa randonnée du tiers de l'île.

 David, qui fait le tour de l'île en 50 jours.

David, qui fait le tour de l'île en 50 jours.

 Leo et Jamie, durant leur 12e jour de randonnée sur 30.

Leo et Jamie, durant leur 12e jour de randonnée sur 30.

 Andrew, de Hong Kong, qui voyage à Taïwan pour 2 semaines.

Andrew, de Hong Kong, qui voyage à Taïwan pour 2 semaines.

Il n'y a pas que les habitants du pays qui soient chaleureux... la température l'est aussi ! En quittant la côte pour passer à la vallée adjacente de l'autre côté de la falaise, j'ai l'impression de perdre de l'eau comme une serviette au soleil. Les pores en fontaine, j'alterne mes chandails pour tenter de les sécher. Sans succès.

Puis, quelques secondes après le sommet, je m'engage dans la descente vers la vallée de l'autre côté des montagnes. Le vent me siffle dans les oreilles, et je file sur l'asphalte lisse de la route presque déserte. J'ai l'impression de voler. J'en oublie la chaleur, l'effort, mes chandails mouillés de sueur. Mon sourire ne me quitte plus pour des kilomètres.

Décidément, ce pays est parfait pour le vélo.

 Jeunes pousses de riz dans les champs à perte de vue.

Jeunes pousses de riz dans les champs à perte de vue.

 Des bananes, ça pousse vers le haut.

Des bananes, ça pousse vers le haut.

 Oasis agricole au milieu de la vallée.

Oasis agricole au milieu de la vallée.